Paris : le preneur d'otage a été interpellé et placé en garde à vue, il n'y a pas de blessé

L'homme qui a pris en otage deux femmes dans le 12e arrondissement lundi 20 décembre a été placé en garde à vue et interné. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un soldat de la force sentinelle monte la garde le 20 décembre 2021 rue d'Aligre à Paris où un homme a pris deux femmes en otage. (ALAIN JOCARD / AFP)

Après la prise d'otages à Paris dans un commerce du 12e arrondissement, le suspect a été placé en garde à vue mardi 21 décembre pour "séquestration aggravée, violences volontaires avec arme et port d'arme de catégorie D", annonce le parquet de Paris. Il a été ensuite été interné à l'I3P, l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris. 

Le preneur d'otage a été interpellé dans la matiné. Il n'y a pas eu de blessé, précise le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. "Tout s'est fait en douceur et la victime va bien", confirme à franceinfo une source proche du dossier. "Il a fini par entendre raison", a expliqué le préfet de police de Paris, Didier Lallement qui se trouvait sur place. 

"La seconde victime est saine et sauve", affirme pour sa part sur Twitter le premier adjoint à la maire de Paris Emmanuel Grégoire, qui fait part d'un "immense soulagement"

L'homme avait pris deux femmes en otage hier lundi vers 15h30 dans un petit bazar de la rue d'Aligre dans le 12e arrondissement, avant de relâcher l'une d'entre elles un peu avant 22 heures.

Le forcené, connu pour des troubles psychologiques, voulait parler et être défendu par le ministre de la Justice et ancien avocat Éric Dupond-Moretti. Il affirme qu'il a été empoisonné par son médecin. C'est ainsi qu'il a expliqué son geste aux négociateurs de la BRI.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.