Cet article date de plus de trois ans.

Paris : le caractère homophobe n'est finalement pas retenu après l'agression d'un homme le week-end dernier

La victime disait avoir été insultée et frappée en raison de son orientation sexuelle, ce que les témoignages n'ont pas permis de confirmer.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'agression s'est produite boulevard de Sébastopol, dans le 1er arrondissement de Paris. (GOOGLE MAPS)

Deux hommes sont mis en examen pour violences en réunion après avoir agressé un autre homme samedi 20 octobre, entre 4h et 5h du matin, sur le boulevard de Sébastopol, dans le premier arrondissement de Paris. Le parquet de Paris n'a pas retenu le caractère homophobe de l'agression, rapporte lundi 22 octobre France Bleu Paris.

La victime disait avoir reçu des insultes à caractère homophobe et des violences en raison de son orientation sexuelle, mais l'enquête n'a pas permis de le déterminer car les témoins interrogés n'ont pas mentionné d'insultes homophobes à l'égard de cet homme.

Les deux suspects sont donc poursuivis pour violences en réunion suivies d'une interruption totale de travail n'excédant pas huit jours. L'un d'eux est aussi poursuivi pour destruction du bien d'autrui, car il a jeté le téléphone de la victime alors qu'elle essayait de les filmer ou de les prendre en photo avant d'être rouée de coups.

Deux autres hommes, également placés en garde à vue, ont finalement été relâchés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.