Cet article date de plus de six ans.

Orages : une étudiante néerlandaise meurt noyée dans les Pyrénées-Orientales

Une jeune néerlandaise de 19 ans est morte jeudi emportée par les eaux de l'Agly dans les Pyrénées Orientales. Elle se baignait en compagnie de deux amis belges quand un violent orage a éclaté, provoquant une crue subite. Tous trois étaient stagiaires dans le département voisin de l'Aude, ils profitaient d'une journée de congé dans la région, placée en grande partie en alerte aux inondations.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La région du fleuve Agly est habituée aux épisodes violents de précipitations, ici en novembre 2014 près de Torreilles © MAXPPP)

Une Néerlandaise de 19 ans est morte noyée jeudi dans les Pyrénées-Orientales après la crue subite du fleuve côtier de l'Agly, au nord-ouest de Perpignan. Un orage a éclaté, emportant la jeune femme sous les yeux de ses deux amis.

Etudiants à Bruxelles en stage dans l'Aude

Les trois jeunes gens, une Néerlandaise et deux Belges étudiants à l'Erasmushogeschool de Bruxelles, étaient en stage à Quillan, dans le département voisin de l'Aude, dans un établissement de tourisme. Ils avaient décidé de profiter d'une journée de congé pour aller découvrir les environs. 

C'est au niveau de Saint-Paul de Fenouillet, dans les Pyrénées-Orientales, que le drame a eu lieu. Le groupe se baignait tranquillement lorsqu'un orage s'est déclenché, provoquant une montée subite des eaux de l'Agly. Ils ont tenté de trouver refuge dans une grotte attenante, mais la jeune femme n'a jamais pu l'atteindre, emportées par la crue. Ses deux amis, eux, ont pu être secourus par des motocyclistes de passage.

Alerte aux inondations sur tout le quart sud-ouest

Après des recherches menées par un hélicoptère, des pompiers et des gendarmes, le corps de la victime a été retrouvé dans les gorges de Galamus. 

Les Pyrénées-Orientales n'avaient pas été placées en alerte orange par les services de Météo France, au contraire de la quasi-totalité des départements du sud-ouest et de l'ouest de la France, mais une vigilance jaune était en cours dans le secteur, où de violents épisodes orageux ne sont pas à exclure jusqu'à vendredi matin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.