Attentats de Paris : Bruxelles en alerte maximale

À Bruxelles (Belgique), tout rassemblement est désormais interdit en raison d'une menace terroriste imminente. Explications.

France 3

Les autorités belges redoutent un ou des attentats tels qu'ils se sont produits à Paris. Ce samedi 21 novembre, tout rassemblement est interdit à Bruxelles. Dans les rues de la capitale, des blindés, des militaires en patrouille, armés de fusils d'assaut le doigt sur la gâchette. La ville est en état de siège.

Au ralenti

D'après le gouvernement belge, le pays redoute une attaque terroriste comparable à ceux que vient de subir Paris. La Belgique vit au ralenti. Tous les musées, les lieux touristiques et les grands magasins de centre-ville sont fermés. Même le concert de Johnny Hallyday prévu ce soir a été annulé. La Belgique est l'un des principaux foyers de radicalisation en Europe. Par rapport à sa population, elle détient le record de combattants étrangers partis faire la guerre en Syrie. En janvier dernier, la police belge avait démantelé une cellule terroriste à Verviers, et déjà apparaissait le nom d’Abdelhamid Abaaoud.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires belges patrouillant dans Bruxelles (Belgique), le 21 novembre 2015.
Des militaires belges patrouillant dans Bruxelles (Belgique), le 21 novembre 2015. (JOHN THYS / AFP)