Côte Atlantique : un surfeur surveille les plages bénévolement en raison du risque de noyades

Publié Mis à jour
Côte Atlantique : un surfeur surveille les plages bénévolement en raison du risque de noyades
FRANCE 2
Article rédigé par
N. Fleury, M. Lecointre, T. Breton, P. Wursthorn I. Carpentier, T.Sinier, France 3 Aquitaine - France 2
France Télévisions

En deux jours, Stéphane Galissaire, surfeur à Lège-Cap Ferret en Gironde, a sauvé sept personnes de la noyade. Il surveille la plage, car les sauveteurs n'entameront leur saison que le 15 juin.  

Mercredi 18 mai, un surfeur surveille les baigneurs à Lège-Cap Ferret (Gironde), alors que l'un d'entre eux manque de se noyer. "J'ai pris ma planche et je suis parti le plus rapidement possible pour essayer de secourir cette personne", raconte Stéphane Galissaire, vice-président du surf club de la presqu'île. Au milieu des vagues de 2,50 m, il réanime le jeune homme et le ramène à la force de ses bras. "C'est l'adrénaline qui permet aussi de vous dépasser dans ces moments-là", confie-t-il.  

La baignade surveillée débute le 15 juin

Sur cette plage, les sauveteurs n'arriveront que mi-juin, alors Stéphane Galissaire a décidé de surveiller la plage bénévolement. En deux jours, il a sauvé sept personnes. Il demande que les touristes puissent être formés aux risques de l'océan. Quant à la mairie, elle ne peut pas faire venir de sauveteurs plus tôt. Selon elle, ils ne sont pas disponibles et cela représenterait un surcoût colossal.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.