Nantes : une marche contre la violence dans les quartiers

À la suite des nombreuses fusillades de ces derniers mois à Nantes (Loire-Atlantique), des habitants ont manifesté contre la violence.

FRNCE 3

L'actualité de la semaine a été marquée par la mort d'un jeune de 24 ans à Nantes (Loire-Atlantique), tué par balles dans un bar à chicha. Il s'agissait de la cinquième fusillade en quelques jours dans la ville. Ce cas est qualifié d'"ultra sensible" par le procureur de la République, sur fond de règlements de comptes liés au trafic de drogue, devenu un fléau.

"Il y en a marre"

Dimanche 28 avril, une marche de l'espoir, contre la violence, a eu lieu à Nantes. Ils étaient quelque 500, responsables associatifs, élus et surtout des familles venus exprimer leur colère. "Il y en a marre de la violence dans les quartiers. Et je trouve que l'initiative est très intéressante. Surtout avec des populations qui n'ont pas l'habitude de défiler", exprime un habitant. Il y a eu 48 fusillades depuis le début de l'année 2019 à Nantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
À la suite des nombreuses fusillades de ces derniers mois à Nantes (Loire-Atlantique), des habitants ont manifesté contre la violence.
À la suite des nombreuses fusillades de ces derniers mois à Nantes (Loire-Atlantique), des habitants ont manifesté contre la violence. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)