Cet article date de plus de deux ans.

Affaire Liu Shaoyao : la Cour de cassation prononce un non-lieu définitif pour le policier tireur

La famille Liu avait contesté le non-lieu accordé au policier en juillet 2019, confirmé en novembre 2020 en appel, le fonctionnaire bénéficiant de la légitime défense.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La veuve de Liu Shaoyao pleure devant le portrait de son mari durant une manifestation place de la République, à Paris, le 2 avril 2017. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)

Décision finale. La Cour de cassation a rejeté, mercredi 16 février, un pourvoi de la famille de Liu Shaoyao, tué en 2017 par un policier lors d'une intervention à son domicile à Paris. "Après avoir examiné tant la recevabilité du recours que les pièces de procédure, la Cour de cassation constate qu'il n'existe, en l'espèce, aucun moyen de nature à permettre l'admission du pourvoi", a exprimé la juridiction.

La famille Liu avait contesté le non-lieu accordé au policier en juillet 2019, confirmé en novembre 2020 en appel, le fonctionnaire bénéficiant de la légitime défense.

Mobilisation inédite de la communauté chinoise

Le 26 mars 2017 peu après 20 heures, la police s'était rendue dans une cité du 19e arrondissement de Paris, alertée par un voisin qui avait signalé la présence de Liu Shaoyao, très agité et tenant à la main ce que ce voisin croyait être un couteau. Craignant un danger, un policier, avait tiré un coup de feu, touchant mortellement au cœur Liu Shaoyao, 56 ans, sous les yeux de ses enfants.

Selon la version des policiers, Liu Shaoyao venait d'agresser avec ses ciseaux le fonctionnaire. Pour les enfants Liu, jamais leur père n'a porté la main sur personne : la lame était une paire de ciseaux, qui lui servait à écailler du poisson. Un voisin, témoin depuis le couloir, assure qu'il n'a jamais entendu les policiers crier "il me plante" avant le coup de feu.

La mort de Liu Shaoyao avait déclenché la colère de la communauté chinoise lors de plusieurs manifestations d'une ampleur inédite.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.