Mort d'Olivier Dassault : "C'était un député exceptionnel qui va beaucoup manquer à son territoire", salue la maire de Beauvais

Olivier Dassault, député de la 1ère circonscription de l'Oise, est mort dimanche dans un accident d'hélicoptère dans le Calvados, à l'âge de 69 ans.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Olivier Dassault et la maire de Beauvais, Caroline Cayeux; à Beauvais, le 5 mars 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"C'était un député exceptionnel, très proche des gens et à leur écoute", a salué dimanche 7 mars sur franceinfo la maire de Beauvais Caroline Cayeux (DVD) après la mort du député de Beauvais (Oise) et industriel Olivier Dassault, dimanche dans un accident d'hélicoptère dans le Calvados, à l'âge de 69 ans.

"Je suis profondément choquée. C'était un ami personnel et le député de Beauvais et donc, pour nous, ce soir, c'est une grande tristesse", a réagi la maire de Beauvais. "Il était toujours présent à Beauvais quand il y avait des manifestations. Il venait sur les marchés, dans les commerces ou lors d'évènements locaux."

"C'était quelqu'un de très talentueux qui va beaucoup nous manquer, beaucoup manquer à son territoire."

Caroline Cayeux

à franceinfo

"Ce cruel accident nous enlève un homme qui avait un très grand coeur", a également déclaré Caroline Cayeux. "C'était un homme de terrain, toujours à essayer d'aider les élus de son territoire et à leur apporter son aide. Depuis de nombreuses années maintenant, il me soutenait dans les campagnes municipales. J'ai apporté mon soutien sur ses campagnes des législatives et nous échangions beaucoup ensemble."

Enfin, la maire de Beauvais sa salué la facette artistique de l'industriel : "Il aimait la photo et la musique. C'est d'ailleurs lui qui a composé la musique de l'Assemblée nationale et il avait en effet beaucoup de talent. C'était toujours des moments très riches que je pouvais partager avec lui, au-delà de son travail de député."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.