Cet article date de plus de deux ans.

Montpellier : une fusillade éclate dans le quartier de La Paillade sur fond de règlement de comptes

Des images de cet échange de coups de feu ont circulé sur les réseaux sociaux. La police judiciaire de Montpellier est chargée de l'enquête.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le quartier de La Paillade à Montpellier (Hérault), le 9 décembre 2016. (MAXPPP)

Des coups de feu qui retentissent en plein confinement décrété contre le coronavirus. Une vingtaine de coups de feu ont été échangés dans le quartier de La Paillade, à Montpellier (Hérault), dimanche 1er novembre vers 13 heures, selon une source proche du dossier. Une source policière précise qu'il s'agit d'un règlement de compte qui implique six personnes : quatre individus contre deux autres. Personne n'a été interpellé.

Une personne a été blessée. La victime, membre d'un de ces deux groupes, a été admise à l'hôpital Lapeyronie placé sous la protection de la police, a indiqué le commissaire Eric Agniel, de la direction départementale de la sécurité publique, à l'AFP. Les assaillants étaient munis "d'armes longues et d'armes de poing"a précisé le commissaire. Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, dont la police a confirmé la véracité, montre plusieurs individus cagoulés et armés, en train de courir d'un bâtiment à l'autre tout en tirant dans les rues quasi-désertes en raison du confinement.

Une enquête est en cours pour déterminer les raisons de ces échanges de coups de feu et le profil des personnes mises en cause. Elle a été confiée à la police judiciaire de Montpellier. "Plusieurs échanges de coups de feu sont venus rompre le silence imposé par le confinement, ce dimanche 1er novembre, à La Paillade à Montpellier, au niveau de la tour d'Assas", rapporte Midi Libre. Sur place, des militaires de l'opération Sentinelle ont prêté main forte aux gendarmes et à la police. En fin d'après-midi, un escadron de la gendarmerie mobile devait être dépêché sur place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.