Mexique : onze morts dans des attaques "liées au narcotrafic" dans la ville frontalière de Ciudad Juarez

Parmi ces victimes, deux personnes ont été tuées pendant une émeute dans la prison de cette grande ville située au bord du Rio Bravo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Ciudad Juarez (Mexique). (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS)

Nouvel épisode de violences à Ciudad Juarez (Mexique). Onze personnes, dont un présentateur radio, ont été tuées jeudi 11 août dans cette ville frontalière entre le Mexique et les Etats-Unis. Ces meurtres s'inscrivent dans une série d'événements violents en lien avec les cartels de la drogue, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités mexcaines vendredi. Parmi ces victimes, deux personnes ont été tuées pendant une émeute dans la prison de cette grande ville située au bord du Rio Bravo, a déclaré à la presse le vice-ministre mexicain de la Sécurité, Ricardo Mejia.

De nombreux civils "attaqués en représailles"

Quelque vingt autres personnes ont également été blessées dans ces violences entre deux gangs rivaux liés, selon les médias locaux, au cartel de Sinaloa fondé par l'ancien baron de la drogue, Joaquin "Chapo" Guzman, qui purge une peine de prison à vie aux Etats-Unis.

Plus tard dans la journée, "des civils innocents ont été attaqués en guise de représailles" par l'un des gangs, a déclaré le président Andres Manuel Lopez Obrador. Deux femmes ont péri dans l'attaque d'une épicerie, qui a également fait un blessé. La boutique et deux autres locaux ont été incendiés.

Dans la soirée, des hommes armés ont tué quatre employés d'une radio locale, dont un présentateur, alors qu'ils participaient à un événement promotionnel devant une pizzeria. Trois autres personnes ont été tuées, a annoncé Ricardo Mejia sans plus de détails, et six membres présumés de gangs ont été arrêtés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.