VIDEO. Emue aux larmes, la mère de Christelle Blétry s'exprime après l'arrestation du meurtrier présumé

Devant la presse, à Blanzy (Saône-et-Loire), vendredi, Marie-Rose Blétry, la mère de de Christelle, assassinée en 1996, a raconté sa lutte pour retrouver l'assassin.

EMMANUELLE LAGARDE - FRANCE 3

Emue et en larmes, Marie-Rose Blétry, mère de Christelle, assassinée en 1996, s'est exprimée vendredi 12 septembre après l'arrestation du meurtrier présumé de sa fille. Devant la presse, à Blanzy (Saône-et-Loire), cette mère a raconté sa lutte pour retrouver l'assassin de sa fille, tuée de 123 coups de couteau alors qu'elle rentrait chez elle après une soirée avec des amis.

Un ouvrier agricole de 56 ans a été écroué jeudi après avoir reconnu le meurtre de Christelle. Il a été confondu près de dix-huit ans plus tard par son ADN retrouvé sur les vêtements de la victime.

"Je voudrais, en découvrant la vérité, retrouver ma fille"

"On est anéanti par cette nouvelle que j'espérais tant", dit-elle devant les journalistes. "Je voudrais, en découvrant la vérité, retrouver ma fille que j'ai eue pendant vingt ans", a-t-elle ajouté. Une vingtaine de membres de l'association Christelle, principalement les mères des autres "disparues de l'A6", des jeunes femmes tuées ou disparues dans la région dans les années 1980 et 1990, assistaient à la conférence de presse.

Didier Seban, avocat de l\'association Christelle en compagnie de Marie-Rose Bletry, la mère de Chistelle à Blanzy (Saone-et-Loire), le 12 septembre 2014.
Didier Seban, avocat de l'association Christelle en compagnie de Marie-Rose Bletry, la mère de Chistelle à Blanzy (Saone-et-Loire), le 12 septembre 2014. (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)