VIDEO. Tuerie de Chevaline : la personnalité du père au cœur de l'enquête

L'une des pistes étudiées concerne un litige sur fond d'argent entre ce Britannique né en Irak et son frère. Mais ce dernier, qui s'est présenté à la police, nie toute implication.

Francetv info

FAITS DIVERS - Leurs voisins décrivent une famille "sans histoire". Mais l'une des pistes étudiées pour expliquer la tuerie survenue mercredi 5 septembre à Chevaline, en Haute-Savoie, conduit les enquêteurs vers les ennuis personnels du père de famille. Saad Al-Hilli, Britannique né en Irak, avait confié à des proches "avoir des soucis".

Comme le détaille Claude Sempère dans ce reportage pour France 2, la presse britannique se fait l'écho, vendredi 7 septembre, d'un conflit autour d'un héritage opposant le père de famille à son frère. Ce dernier s'est rendu le jeudi 6 septembre dans un commissariat britannique pour se disculper.

Saad Al-Hilli, le père de famille retrouvé assassiné le 5 septembre 2012 à Chevaline (Haute-Savoie).
Saad Al-Hilli, le père de famille retrouvé assassiné le 5 septembre 2012 à Chevaline (Haute-Savoie). ( FRANCE 2 / FTVI)