Tuerie de Chevaline : dix ans de mystère

Publié
Tuerie de Chevaline : dix ans de mystère
FRANCE 2
Article rédigé par
E.Pelletier, C.Cuello, T.Cuny, R.Mathé, A.Zouioueche, A.Lopez - France 2
France Télévisions

Le 5 septembre 2012, un inconnu tuait quatre membres d'une même famille, des touristes anglais, et un jeune cycliste sur une route de montagne à Chevaline, en Haute-Savoie. Deux petites filles s’en sont miraculeusement sorties indemnes. L'enquête s'est orientée vers un motard aperçu près du lieu de la fusillade, mais en vain. Le mystère demeure, dix ans après.

Avec une famille britannique abattue dans sa voiture, un cycliste français assassiné, la tuerie de Chevaline constitue l’une des plus grandes énigmes criminelles de ces dix dernières années. En tout, quatre personnes ont été tuées par balle dans un parking de montagne. Le lundi 3 septembre 2012, les Al-Hilli, des touristes britanniques d’origine irakienne, passent quelques jours sur les bords du lac d’Annecy (Haute-Savoie). Le père, Saad, ingénieur dans les satellites civil, est avec son épouse, leurs deux filles et la grand-mère.

21 coups de feu tirés

Le 5 septembre 2012, la famille improvise une balade en montagne. Un cycliste découvre la famille assassinée sur un parking, ainsi qu’un cycliste. Le soir, les gendarmes aperçoivent sur les lieux une petite fille d’environ 4 ans vivante. 21 coups de feu ont été tirés en moins d’1 minute 30. Les gendarmes n’ont rien trouvé de suspect dans la vie du cycliste français, ouvrier de profession. L’autre hypothèse est celle d’une querelle d’héritage entre le père de famille Saad et son frère. Un motard, chef d’entreprise de la région lyonnaise, est interrogé à plusieurs reprises. Il est finalement relâché. L’affaire pourrait rejoindre le pôle spécialisé dans les crimes non résolus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.