Seine-Saint-Denis : un dernier adieu à Oliver à Sevran

Une marche blanche a eu lieu à Sevran (Seine-Saint-Denis) samedi 16 novembre en hommage à Oliver, 17 ans. Roué de coups et jeté dans le canal de l'Ourcq, son corps a été retrouvé jeudi à 250 km du lieu de sa disparition. Deux suspects ont été arrêtés.

FRANCEINFO

Une banderole à la mémoire d'Oliver, 17 ans, séquestré et lynché à mort après une bagarre. Plusieurs centaines de personnes ont participé samedi 16 novembre à la marche blanche organisée à Sevran (Seine-Saint-Denis) par sa famille. Un cortège silencieux mené par la mère et les proches de l'adolescent est parti du quartier de Rougemont où il vivait.

Un mobile inconnu

Dans la nuit du 6 au 7 novembre, l'adolescent a disparu sur les berges du canal de l'Ourcq. Une semaine plus tard, son corps a été retrouvé à 250 km de là, dans un bois près de Tours (Indre-et-Loire). Deux jeunes sont mis en examen et placés en détention provisoire, présumés coupables de la séquestration et des actes de torture qui auraient entraîné la mort d'Oliver. Cette violence est l'échec des politiques publiques, d'après Assa Traoré, de l'association La vérité pour Adama. Les deux jeunes soupçonnés du meurtre d'Oliver ont été présentés à un juge d'instruction samedi après-midi. L’enquête devra déterminer le mobile de ce crime.

Le JT
Les autres sujets du JT
La marche blanche en hommage à Oliver, tué à Sevran
La marche blanche en hommage à Oliver, tué à Sevran (FRANCEINFO)