Cet article date de plus de cinq ans.

Meurtre d'Aurélie Châtelain : pas d'avancée majeure après la reconstitution

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Villejuif
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Il y a onze mois, Aurélie Châtelain était retrouvée morte dans sa voiture à Villejuif (Val-de-Marne), où un attentat a été déjoué peu après. Une reconstitution du drame a eu lieu ce dimanche 20 mars.

En présence de nombreux policiers, de magistrats et des parents d'Aurélie Châtelain, la reconstitution aura duré six heures. Sous bonne garde, Sid Ahmed Ghlam, vêtu d'un gilet pare-balles, a dû refaire les gestes de ce 19 avril 2015. Ce jour-là, Aurélie Châtelain, 32 ans, est retrouvée tuée par balles dans son véhicule sur un parking de Villejuif (Val-de-Marne).

Sid Ahmed Ghlam nie toujours

Arrêté peu après, le principal suspect Sid Ahmed Ghlam est un étudiant franco-marocain fiché comme islamiste radical. Dans sa voiture, armes et munitions sont retrouvées. Il projetait un attentat contre une église à Villejuif. Il nie avoir tué la jeune femme alors que de nombreux indices l'accusent, à commencer par l'ADN d'Aurélie Châtelain retrouvée sur lui. Sid Ahmed Ghlam campe toujours sur ses positions. Selon lui, c'est un deuxième homme qui aurait tiré sur elle. Une hypothèse peu probable pour les enquêteurs. La ville de Villejuif rendra hommage à la professeure de fitness le 10 avril en dévoilant une stèle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Meurtres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.