Cet article date de plus de cinq ans.

Guadeloupe : un lycéen tué pour un téléphone portable

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Guadeloupe : un lycéen tué pour un téléphone portable
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

En Guadeloupe, un lycéen a été tué pour son téléphone portable. Le ou les agresseurs ont pris la fuite.

Une toile pour protéger le corps des regards aux Abymes (Guadeloupe). Yohan vient de perdre la vie pour un téléphone portable. L'adolescent de 15 ans attendait le bus à la sortie du lycée. Il a été poignardé par un garçon du même âge : sept coups de couteau, dont deux mortels. Mercredi matin, 14 septembre, dans le lycée de la victime, ses camarades cherchent des mots pour dépasser leur chagrin et leur angoisse.

70 gendarmes supplémentaires 

Une équipe de psychologues a été dépêchée en urgence. À la sortie du lycée, des parents inquiets attendent leurs enfants. D'autres parents sont venus manifester, spontanément. Ils crient leur colère face à une violence qui ne cesse de s'étendre. La Guadeloupe comptabilise deux meurtres ou tentatives de meurtre chaque semaine. Après ce nouveau drame, les autorités ont promis l'envoi de 70 gendarmes supplémentaires. L'auteur présumé de l'agression a été identifié. Connu des services de police, il est activement recherché.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.