24 ans après, l'enquête sur le meurtre d'Anaïs est rouverte

La petite fille avait été retrouvée étranglée dans une forêt des Vosges en 1991, mais son meurtre n'a jamais été élucidé. De nouveaux éléments permettent aujourd'hui de rouvrir l'enquête.

FRANCE 3

L'avocat du père d'Anaïs, une fillette tuée dans les Vosges il y a 24 ans a fait rouvrir l'enquête sur son meurtre non élucidé. Après plusieurs tentatives, il a réussi à convaincre la justice en s'appuyant sur les progrès de la science. "Les généticiens vont évidemment se pencher sur les scellés, notamment les vêtements de l'enfant, et nous allons voir si on trouve de l'ADN exploitable, si on peut ensuite procéder à des comparaisons", explique-t-il au micro de France 3. L'avocat a également transmis des éléments factuels restés secrets à l'autorité judiciaire.

Un dossier classé depuis 18 ans

C'est un soir de janvier 1991 que la petite Anaïs avait disparu à Mulhouse (Haut-Rhin), après sa sortie de l'école. Des plongeurs avaient exploré les canaux alentour, des caves avaient été visitées, et le portrait de la fillette avait été diffusé partout, mais sans succès. Trois mois plus tard, son corps avait été retrouvé au col de Bussang, à une cinquantaine de kilomètres. Après des années d'investigation, le meurtre n'a pas pu être élucidé. Le dossier avait été classé en 1997.

Le JT
Les autres sujets du JT