Meurtre du docteur Patrick Rousseau : hommage à Chartres

Les médecins d'Eure-et-Loir sont en colère : ils appellent toute la profession à venir se rassembler à Chartres pour rendre hommage au docteur Patrick Rousseau, 64 ans, tué mercredi dernier dans son cabinet.

FRANCE 3

C'est un rassemblement silencieux, un témoignage de leur tristesse et de leur effroi : devant la préfecture de Chartres (Eure-et-Loire), ces médecins sont venus rendre hommage au docteur Patrick Rousseau, tué mercredi 1er février dans son cabinet. "Il faut absolument sécuriser l'activité médicale. Les médecins sont souvent le dernier lien social dans notre société", explique Jean-Paul Ortiz, président de la confédération du syndicat des médecins.

Un suspect interpellé

Le docteur Patrick Rousseau a été retrouvé mort mercredi 1er février, dans son cabinet de Nogent-le-Rotrou en Eure-et-Loir, lardé de 48 coups de couteau, portés au cou et au visage. Ce médecin âgé de 64 ans a été découvert dans la matinée par son associé dans un bain de sang. "C'est incompréhensible que des gens qui se dévouent pour soigner les autres soient victimes d'agressions de ce type", déplore Michel Girard, son associé. Dans le quartier, c'est la stupeur et l'incompréhension. Mercredi après-midi, un suspect est interpellé dans les Yvelines : il s'agit d'un homme de 41 ans, marié, sans enfant, habitant Nogent-le-Rotrou et au casier judiciaire vierge. C'est un ancien patient du médecin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Meurtre du docteur Patrick Rousseau : hommage à Chartres
Meurtre du docteur Patrick Rousseau : hommage à Chartres (FRANCE 3)