Meurtre de Victorine : la famille de la jeune fille espère que "la vérité va rapidement éclater", estime l'avocate de la famille

Kelly Monteiro, l'avocate de la famille de Victorine Dartois, décrit sur franceinfo jeudi un ''soulagement'', mais aussi une absence de surprise", après les résultats d'autopsie.

Roses blanches déposées non loin du lieu de découverte du corps de Victorine Dartois.
Roses blanches déposées non loin du lieu de découverte du corps de Victorine Dartois. (CÉLINE LOIZEAU / FRANCE-BLEU ISÈRE)

La famille de Victorine Dartois espère que "la vérité va rapidement éclater", a réagi l'avocate de la famille, Kelly Monteiro, sur franceinfo jeudi 1er octobre. L'autopsie pratiquée sur le corps de Victorine Dartois a mis en évidence une mort par noyade, avec l'intervention d'un tiers. "Il y a eu à la fois ce soulagement, mais surtout cette absence de surprise", lors des résultats d'autopsie.

Les parents étaient certains que Victorine n'avait pas eu l'intention de fuguer ou de mettre fin à ses jours. Cela n'a donc fait que confirmer ce qu'ils pensaient. Cela a été une tragédie et c'est une douleur insurmontable aujourd'hui qu'ils ressentent.Me Kelly Monteiroà franceinfo

"On essaye de les [parents] protéger, de les laisser se reposer, qu'ils puissent se retrouver", a indiqué Me Kelly Monteiro. Victorine Dartois est "une jeune fille qui faisait l'unanimité. D'une gentillesse inégalée, toujours le sourire. Personne ne lui connaissait de querelles, de difficultés, de problèmes et c'est pour cela qu'il y a beaucoup d'incompréhension dans ce drame", a-t-elle ajouté.

''La famille a besoin de comprendre''

"Ils attendent que l'on retrouve le ou les personnes qui ont fait ça. Mais encore plus de connaître les circonstances. On a des éléments qui permettent d'avancer mais qui restent incomplets et la famille a besoin de comprendre le déroulé de cette soirée de samedi". L'avocate salue également le "véritable dispositif" mis en place pour procéder à des "actes d'enquêtes nombreux" et rappelle le secret de l'enquête, pour permettre aux enquêteurs de faire leur travail "jusqu'au bout".

Une marche blanche aura lieu dimanche à 14h30 à Villefontaine, en Isère, en hommage à la jeune étudiante de 18 ans. Victorine Dartois avait disparu en rentrant chez elle samedi 26 septembre, vers 19h. La jeune fille a été retrouvée morte lundi midi, dans un ruisseau, à proximité du domicile familial de Villefontaine (Isère).