Dimanche en politique, France 3

Metz : insultes racistes à l'université

Des étudiants de l'université de Metz (Moselle) ont créé un groupe privé sur Facebook pour se moquer de certains de leurs camarades noirs. L'université a ouvert une enquête et envisage de porter plainte.

FRANCE 3

Insultes racistes, images rabaissantes et moqueries quotidiennes : dans une des classes de licence de sociologie de l'université de Metz (Moselle), plusieurs étudiants d'origines africaines sont les cibles de discriminations à répétition. L'acte de trop, des messages privés échangés entre camarades et diffusés sur les réseaux sociaux depuis vendredi 26 avril. "Qu'on nous traite de singes, de bonobos, qu'on nous insulte comme ça, c'est nous faire honte, réagit Houssainatou Barry, étudiante en licence de sociologie. C'est inadmissible, on n'arrive toujours pas à comprendre."

Les victimes veulent porter plainte

Pour d'autres élèves victimes de ces insultes, le contexte est encore plus choquant. "On est censés étudier la sociologie, souligne Fatoumata Diaby, une autre étudiante. On n'est pas n'importe où, on doit savoir comment se comporter avec les gens, respecter les gens." L'université de Lorraine a annoncé l'ouverture d'une enquête interne. Les étudiants responsables risquent des sanctions disciplinaires. Les victimes, elles, comptent porter plainte.

Un groupe d\'élèves de l\'université de Metz (Moselle) a publié des photos et des propos racistes sur les réseaux sociaux. Une enquête a été ouverte par l\'établissement, qui a immédiatement condamné ces actes.
Un groupe d'élèves de l'université de Metz (Moselle) a publié des photos et des propos racistes sur les réseaux sociaux. Une enquête a été ouverte par l'établissement, qui a immédiatement condamné ces actes. (FRANCE 2)