Logement : quand les balcons d'immeubles s'effondrent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Logement : quand les balcons d'immeubles s'effondrent
France 2
Article rédigé par
D.Schlienger, H.Puffeney, L.Monfort, P-G.Ipo, L.Pekez, W.Kamli, F.Daireaux, J.Martin, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

En 2016, quatre jeunes perdaient la vie à Angers (Maine-et-Loire) dans l'effondrement d'un balcon, en pleine soirée. L'accident n'est pas totalement inédit : 10 à 15 balcons s'effondrent chaque année, souvent à cause de malfaçons. 

"Cassés comme des biscuits secs", assure Francis Cliquet, président du conseil syndical de sa résidence. Aujourd'hui les balcons ont été rebattis, mais il y a deux ans, celui du deuxième étage de l'immeuble a entraîné la chute de celui du premier. Le traumatisme est toujours là pour les habitants. "On pensait que c'était un avion qui se crashait sur le bâtiment", se souvient Francis Cliquet. Si aucun blessé n'a été a déploré, il s'en est fallu de peu. Les balcons sont tous tombés sur la terrasse du rez-de-chaussée. À quelques minutes près, la famille de Vincent Oblet s'y trouvait, et il a toujours du mal aujourd'hui à se tenir à cet endroit. "C'est arrivé une fois, pourquoi pas deux", estime ce dernier. 

10 à 15 immeubles s'effondrent chaque année 

Dans leur rapport, les experts parlent d'une malfaçon. Les balcons étaient non conformes à cause d'un défaut de ferraillage. Les défauts de construction seraient selon une étude à l'origine de la majorité des incidents. 10 à 15 balcons s'effondrent chaque année, parfois avec de lourdes conséquences. À Angers (Maine-et-Loire), quatre jeunes sont morts en 2016. La justice a conclu à un défaut de construction. 

Ces derniers temps, ce sont surtout les immeubles construits dans les années 30 qui inquiètent. Ces ouvrages en béton ne sont pas toujours bien étanches, aussi l'eau s'infiltre et fragilise les édifices. À Asnières (Hauts-de-Seine), les habitants d'un immeuble ont interdiction de mettre un pied sur leur balcon depuis un an. Dans 95% des cas, les balcons des sinistrés sont en béton armé. "Quand on construit avec du béton armé, on oublie souvent l'entretien du béton armé, or le béton, les immeubles, ont besoin d'un entretien", explique Rabih Chammas, expert des balcons chez Ginger CEBTP. 

Parmi nos sources

Rapport AQC, de novembre 2019 « Balcons : points de vigilance », commandé par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire

Rapport d’expertise sur les causes de l’incident de Courchelettes   

ICF Habitat La Sablière, bailleur de la résidence d’Asnières-sur-Seine dont les balcons son condamnés

Liste non exhaustive

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.