Les pièces de un et deux centimes vont-elles disparaître ?

L'Irlande va bientôt retirer ces petites pièces des porte-monnaies de ses concitoyens. D'autres pays européens ont aussi pris des mesures. France 2 vous dévoile pourquoi.

FRANCE 2

Ce sont des pièces qui alourdissent nos poches et nos porte-monnaies et qui agacent les commerçants, obligés d'en avoir beaucoup pour faire l'appoint avec leurs clients. Ces derniers, justement, sont partagés : faut-il supprimer les pièces d'un et deux centimes ? "Je trouve que ce serait une très bonne idée, à condition que ça n'augmente pas les prix", confie une cliente d'un marché à France 2. Un autre veut au contraire les garder : "Elles sont si mignonnes, ces petites Marianne...".

Coût de fabrication trop élevé

En Irlande, ces pièces devraient commencer à disparaître à partir du 28 octobre. La raison : leur coût de fabrication trop élevé. Une pièce d'un centime coûte 1,64 centime et celle de deux centimes coûte 1,94 centime.

En 2002 et 2013, la fabrication de ces pièces a coûté 1,4 milliard d'euros à la zone euro. Les Pays-Bas et la Belgique ont déjà voté leur abandon progressif. Bruxelles réfléchit sérieusement à leur suppression.

Le JT
Les autres sujets du JT
La moitié des personnes interrogées dans le sondage CSA publié le 15 septembre 2014 piochent dans leur épargne quand leur porte-monnaie est vide.
La moitié des personnes interrogées dans le sondage CSA publié le 15 septembre 2014 piochent dans leur épargne quand leur porte-monnaie est vide. (GARO / PHANIE / AFP)