Cet article date de plus de trois ans.

Les ossements de "la disparue de l'hôpital d'Avignon" retrouvés deux ans après dans le Gard

L'aide-soignante de 54 ans avait disparu sur le parking du centre hospitalier d'Avignon quelques minutes après avoir pris son service.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Avignon, dans le sud-est de la France. (GOOGLE MAPS)

Les ossements de Marie-Pascale Sidolle, disparue le 14 avril 2019 à Avignon (Vaucluse), ont été retrouvés à Aramon (Gard), a confirmé le procureur de Nîmes mercredi 2 juin auprès de France Bleu. Cette aide-soignante de 54 ans, originaire de Roquemaure, avait disparu sur le parking du centre hospitalier d'Avignon dix minutes après avoir pris son service.

Les ossements ont été découverts par un chasseur en janvier, dans la garrigue, sur la commune d'Aramon dans le Gard, à une quinzaine de kilomètres d'Avignon. Ce mercredi 2 juin, le procureur de la République a révélé que les analyses ADN confirmaient l'identité de la victime. Une information judiciaire pour "meurtre et enlèvement" doit être ouverte, et un juge d'instruction sera désigné pour tenter d'élucider la mort de cette habitante de Roquemaure, surnommée "la disparue de l'hôpital d'Avignon".

Sa voiture retrouvée calcinée le lendemain à Avignon

Il y a deux ans, le dimanche 14 avril 2019, Marie-Pascale Sidolle vient de prendre son service, à 7 heures du matin, quand elle ressort de l'hôpital en compagnie d'un homme. "Ce sont les dernières images d'elle vivante", expliquait sa fille Stéphanie à France Bleu le 14 avril 2021, date anniversaire de la disparition. La voiture de la victime, une Twingo blanche, est retrouvée calcinée le lendemain dans le quartier Monclar à Avignon.

L'homme, lui, n'a jamais pu être identifié. Les caméras de surveillance ne livrent pas d'images suffisamment claires pour permettre de le confondre. Les images de vidéosurveillance ne montrent pas de signe de contrainte de la victime.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.