Le Havre : une plainte déposée contre le Samu après la mort d'un homme de 47 ans

Selon la fille de la victime, le Samu a refusé de se déplacer. Deux enquêtes sont ouvertes, l'une sur les causes du décès survenu mercredi, et l'autre sur un éventuel dysfonctionnement du Samu.

Illustration centre de régulation médicale du Samu à Nice, le 28 octobre 2019.
Illustration centre de régulation médicale du Samu à Nice, le 28 octobre 2019. (DYLAN MEIFFRET / MAXPPP)

Une plainte a été déposée dimanche contre le Samu du Havre (Seine-Maritime), après la mort d'un homme mercredi dernier, rapporte lundi 13 janvier France Bleu Normandie.

Mercredi 8 janvier, cet homme de 47 ans se plaint du genou. Sa fille appelle le Samu qui dépêche un médecin de garde. Le praticien fait une prescription au patient qui prend le traitement. Mais quarante-cinq minutes plus tard, l'homme va toujours très mal. Il a les mains enflées et les lèvres bleues. Sa fille rappelle le service d'urgence qui, selon elle, refuse de se déplacer. Son père meurt à 20h50.

La fille de la victime dépose plainte

Dans un communiqué, l'hôpital Monod, dont dépend le Samu, indique que la veille, la famille avait déjà appelé le service d'urgence. L'homme avait alors refusé de monter dans l'ambulance. Toujours selon l'hôpital, un médecin de ville avait déjà fait une prescription à cet homme. Dimanche, la fille de cet homme a déposé plainte contre le Samu du Havre.

L'autopsie réalisée n'a rien révélé de particulier. Des analyses toxicologiques sont en cours, dans le cadre de deux enquêtes. L'une sur la mort de cet homme de 47 ans, l'autre sur un éventuel dysfonctionnement du Samu. Les enquêteurs vont notamment écouter les enregistrements des différents appels au Samu. De son côté, l'hôpital Monod affirme vouloir faire la transparence sur les circonstances de ce décès.