Le directeur de l’IUT de Saint-Denis agressé en pleine rue

L’agression a eu lieu mercredi soir à Paris en pleine rue. Le directeur de l’IUT de Saint-Denis a été frappé au visage par deux hommes. L’agression serait liée au climat délétère qui règne dans l’établissement.

(Avant l'agresssion, le directeur a reçu des menaces de mort © Maxppp)

Le directeur de l'IUT de Saint-Denis aurait été agressé mercredi soir à Paris. L'homme a récemment reçu des menaces de mort. Dans la plainte qu’il a déposée au 20e arrondissement de Paris, il affirme avoir été agressé rue Cadet, près des Grands Boulevards à Paris. Selon le directeur, les deux agresseurs l’ont frappé à plusieurs reprises au visage, lui cassant ses lunettes, et ont ensuite pris la fuite. La plainte ne mentionne pas d’interruption temporaire de travail (ITT), ce qui sous-entend que les blessures ne sont pas trop importantes.

Sous "protection rapprochée"

"Je condamne fermement l'agression. Je souhaite que la lumière soit faite au plus vite sur cette affaire et que la sérénité revienne dans cet établissement ", a réagi le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon. Une agression que le réseau des IUT de France et la Conférence des présidents d'université a qualifié "d'odieuse ". Le directeur sera, à la demande de Benoît Hamon, placé sous "protection rapprochée de la police ".

Pour le parquet de Bobigny, cette agression est liée au contexte délétère qui règne à l’IUT de Saint-Denis. Deux enquêtes préliminaires ont été ouvertes. La première concerne l’origine des lettres de menaces de mort que le directeur a reçu à l’IUT et à son domicile. L’autre enquête porte sur des soupçons d’emplois fictifs au sein de l’IUT. Le directeur a récemment dénoncé l’existence de contrats seraient apparemment faux.