Le Dépakine dans le collimateur de la justice

Ce traitement contre l'épilepsie serait responsable de graves problèmes de santé chez les enfants de femmes enceintes qui l'utilise. Une famille vient de porter plainte contre X.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un médicament qui fait polémique depuis plus de 30 ans : le Dépakine, un moyen efficace de lutter contre l'épilepsie, mais qui peut être dangereux pour les femmes enceintes. Depuis 1982, des spécialistes mettent en garde sur les risques pour le fœtus de sa molécule, le valproate de sodium.
Aujourd'hui, Marine Martin a décidé porter plainte contre X pour dénoncer la mauvaise information des patientes.

Des retards de développement et des malformations

En février 2013, France 3 avait rencontré Marine Martin, et son fils Nathan, atteint de troubles du langage et de malformations physiques. Pendant ses deux grossesses, cette mère de famille a continué à prendre son traitement contre l'épilepsie, et c'est au bout de quelques années qu'elle a fait le lien entre les maladies de ses enfants et le Dépakine. Depuis elle a créé une association et rassemblé près de 300 familles qui racontent toute la même histoire.
Dans 30 à 40 % des cas, les enfants peuvent avoir des retards de développement, et 10% peuvent être atteints de malformations, d'après les chiffres de 2014 de l'Agence européenne du médicament. Après la famille Martin, plusieurs familles pourraient porter plainte dans les jours à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 3)