VIDEO. L'enquête se poursuit après le crash d'un A400M à Séville

En direct de Madrid, Valérie Labonne fait un point sur l'enquête après le crash d'un avion militaire à Séville, samedi 9 mai. 

FRANCE 3

Un avion de transport militaire s'est crashé samedi 9 mai près de l'aéroport de Séville en Espagne. Quatre personnes ont perdu la vie et deux sont grièvement blessées.

"L'A400M numéro 23 qui devait être livré à la Turquie était en pleine phase de test et effectuait des manoeuvres de décollage et atterrissage. C'est au moment d'un décollage que le pilote, très expérimenté, a contacté la tour de contrôle pour signaler un problème technique. Il a demandé d'effectuer un atterrissage d'urgence", détaille Valérie Labonne.

Le Premier ministre espagnol sur place

L'avion s'est écrasé à un peu plus d'un kilomètre de l'aéroport de Séville avec à son bord six membres d'équipage, tous de nationalité espagnole.

Le Premier ministre Mariano Rajoy s'est rendu sur place et a exigé de la part d'Airbus "une transparence maximale". Le groupe aéronautique a, lui, dépêché des experts sur place pour déterminer les causes de l'accident. Par précaution, l'Allemagne, la Turquie et la Grande-Bretagne ont décidé de suspendre les vols de leurs A400M

Le JT
Les autres sujets du JT
Des débris de l\'avion militaire Airbus A400M qui s\'est écrasé près de l\'éaroport de Séville (Espagne), le 9 mai 2015.
Des débris de l'avion militaire Airbus A400M qui s'est écrasé près de l'éaroport de Séville (Espagne), le 9 mai 2015. (MARCELO DEL POZO / REUTERS)