L'ancien ministre Alain Madelin escroqué de plus de 600 000 euros par sa secrétaire

L'assistante de l'ancien ministre a été condamnée à 30 mois de prison, indique "Le Point". Elle détournait de l'argent pour assouvir sa passion du jeu.

L\'ancien ministre de l\'Economie Alain Madelin, le 2 mars 2017 à Paris.
L'ancien ministre de l'Economie Alain Madelin, le 2 mars 2017 à Paris. (MAXPPP)

Coup dur pour celui qui a longtemps été le visage du libéralisme en France. L'ancienne secrétaire d'Alain Madelin a été condamnée mardi 30 janvier à 30 mois de prison ferme pour avoir escroqué l'ancien ministre de l'Economie d'Alain Juppé à hauteur d'environ 600 000 euros, rapporte Le Point. L'intéressée a fait appel de sa sanction.

Tout commence en 2011, lorsqu'Alain Madelin embauche cette assistante alors qu'il s'emploie à créer un fonds d'investissement à Paris. Très vite, il confie à sa collaboratrice les clés de son argent : elle a ainsi accès à ses comptes, à ses codes secrets, ainsi qu'à sa signature, scannée pour qu'elle puisse aisément la reproduire. Accro aux jeux d'argent, la secrétaire contracte en outre plusieurs emprunts auprès de l'ancien ministre.

"A 71 ans, il est toujours obligé de travailler !"

A l'été 2015, Alain Madelin finit par se pencher lui-même sur sa situation financière. Son conseiller bancaire lui révèle alors des mouvements d'argent suspects au bénéfice de sa secrétaire et de son compagnon. Celle-ci rembourse son employeur en décembre, mais les services fiscaux décident d'enquêter, et mettent au jour d'autres détournements de fonds que l'assistante finit par évaluer à 430 000 euros. Là encore, cet argent était utilisé pour jouer.

Alain Madelin évalue de son côté ses pertes à 611 000 euros. Un "préjudice économique minime" selon l'avocate de l'ancienne assistante, citée par Le Point. "Comment ? On a volé les économies d'Alain Madelin. À 71 ans, il est toujours obligé de travailler !", s'indigne de son côté l'avocat du ministre.