Zyed et Bouna : relaxe requise pour les deux policiers

La relaxe a été requise pour les deux policiers poursuivis après la mort de Zyed et Bouna, en 2005 à Clichy-sous-Bois. Leur décès avait entrainé des semaines de violences dans les banlieues.

FRANCE 3

La procureure de Rennes a requis la relaxe des deux policiers poursuivis après le décès de Zyed et Bouna, en 2005 à Clichy-sous-Bois. Le procès a débuté lundi à Rennes. "Il me semble quand même que c'est un réquisitoire qui vise exagérément à mettre hors de cause les fonctionnaires, et donc il y a une ligne du parquet, du procureur qui ne se dément pas depuis des années", explique maître Jean-Pierre Mignard, avocat des familles des victimes, au micro de France 3.

Le jugement sera mis en délibéré

"Les policiers ne sont pas ceux que l'on a voulu décrire, des monstres qui auraient acculé Zyed et Bouna dans un piège mortel, attendant leur fin sans bouger", a déclaré la procureure, rapporte la journaliste de France 3, Nathalie Pérez, qui suit le procès.
Les familles disent ne pas avoir obtenu de réponses à leurs questions après quatre jours d'audience. Vendredi 20 mars, l'avocat de la défense doit plaider, le jugement sera mis en délibéré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de Zyed (à gauche) et Bouna (à droite), les adolescents morts dans un transformateur électrique à Clichy-sous-Bois, peu avant leur mort, en 2005.. 
Une photo de Zyed (à gauche) et Bouna (à droite), les adolescents morts dans un transformateur électrique à Clichy-sous-Bois, peu avant leur mort, en 2005..  (OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP)