VIDEO. Relaxe dans le procès Zyed et Bouna : des rassemblements à Toulouse, Nantes et Bobigny

Des manifestants ont exprimé leur colère après la relaxe des deux policiers poursuivis pour non-assistance à personne en danger.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Des groupes se sont formés dans différentes villes de France, lundi 18 mai, pour protester contre la relaxe, par le tribunal correctionnel de Rennes, des deux policiers poursuivis pour non-assistance à personne en danger, après la mort de Zyed et Bouna. Voici les images des rassemblements à Toulouse (Haute-Garonne), Nantes (Loire-Atlantique) et devant le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

"Dix ans d'impunité policière"

Poursuivis par la police, trois adolescents étaient entrés sur un site EDF à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 27 octobre 2005. Bouna Traoré, 15 ans, et Zyed Benna, 17 ans, étaient morts électrocutés, près de 30 minutes après le départ des policiers. Le troisième adolescent, Muhittin Altun, avait été grièvement brûlé.

Ce drame avait entraîné trois semaines d'émeutes dans les banlieues françaises à l'automne 2005, et le gouvernement avait dû décréter l'état d'urgence. A l'énoncé du jugement, lundi, des cris de colère ont fusé dans la salle. "C'est une honte", a crié une femme, dénonçant "dix ans d'impunité policière".

Cite Judiciaire de Rennes lors du procès de deux policiers juges pour non assistance a personnes en danger apres la mort de deux adolescents, Zyed et Bouna, le 18 mai 2015
Cite Judiciaire de Rennes lors du procès de deux policiers juges pour non assistance a personnes en danger apres la mort de deux adolescents, Zyed et Bouna, le 18 mai 2015 (MAXPPP)