Viol diffusé en direct sur Snapchat à Perpignan : 10 et 11 ans de réclusion criminelle pour les agresseurs

En 2016, deux hommes ont violé une jeune femme et diffusé le film de leur crime sur Snapchat. La cour d'assises de Perpignan les a condamnés à 10 et 11 ans de réclusion criminelle.

Les violeurs avaient filmés leur crime et diffusé la vidéo sur Snapchat (Photo illustration).
Les violeurs avaient filmés leur crime et diffusé la vidéo sur Snapchat (Photo illustration). (MANAN VATSYAYANA / AFP)

La cour d'assises de Perpignan dans les Pyrénées-Orientales a rendu son verdict lundi 17 décembre au soir : les deux hommes de 21 et 23 ans, accusés d'avoir violé une femme de 21 ans en 2016, et d'avoir filmé puis diffusé l'agression via l'application Snapchat, ont écopé de 10 et 11 ans de réclusion criminelle, rapporte France Bleu Roussillon.

En janvier 2016, vers quatre heures du matin, les policiers de Perpignan avaient été prévenus par des témoins qu'un viol avait lieu en direct, diffusé sur le réseau social Snapchat. Grâce aux vidéos, ils étaient parvenus à repérer le lieu de l'agression et vers six heures du matin, ils étaient intervenus, dans le quartier Serrat d'En Vaquer, à Perpignan. Entre temps des milliers d'utilisateurs de l'application avaient vu le viol et plusieurs signalements ont été faits, jusqu'en région parisienne.

"Au départ, cette vidéo était diffusée sur Snapchat. Puis un ami a partagé sur Facebook, ce ne sont pas mes clients. Cette vidéo devait être éphémère, s’effacer, ne durer que 24 heures maximum", a indiqué à France Bleu Roussillon, Françoise Nogues, l'une des avocates de la défense.

Le tribunal a aussi condamné les deux accusés à 25 000 euros de préjudice moral.