Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Procès Bonnemaison : des familles de patients morts lui apportent leur soutien

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le médecin est soupçonné d'avoir empoisonné sept patients. Verdict le 27 juin.

Cette journée n'avait rien à voir avec la précédente. Au troisième jour du procès du Dr Bonnemaison, accusé d'avoir empoisonné sept patients en fin de vie, des familles ont tenté de le disculper, vendredi 13 juin. On a même pu voir la veuve d'un des sept patients embrasser l'ex-urgentiste de l'hôpital de Bayonne dans les couloirs du palais de justice de Pau (Pyrénées-Atlantiques). "Je lui ai dit merci", commente-t-elle à l'issue de l'audience. "J'ai vu son sourire, rien que ça c'est bon."

Verdict le 27 juin

Pendant toute la journée, des familles de victimes se sont succédé à la barre. Des témoignages plutôt favorables. La veille, les témoignages ont été plus accusateurs, notamment ceux d'infirmières qui l'ont dénoncé. Elles ont rapporté le cas d'une patiente âgé à qui Nicolas Bonnemaison avait administré un puissant sédatif, précipitant sa mort. Les enfants de cette femme, partie civile au procès, se sont dit choqués.

Lundi, les derniers cas seront abordés. Puis suivront de nombreux témoignages de spécialistes de la fin de vie. Pour les faits d'empoisonnement sur personne vulnérable, Nicolas Bonnemaison encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le verdict est attendu le 27 juin prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.