Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Areva : la mystérieuse agression

Syndicaliste, Maureen Kearney défendait les salariés d’Areva. Jusqu’à ce jour de 2012 où elle aurait été violemment agressée chez elle. S’intéressait-elle de trop près aux contrats chinois qu’EDF et Areva négociaient avec Pékin ? "Complément d'enquête" revient sur une étrange affaire.

On déteste les mouchards, et parler peut leur coûter cher. "Complètement d’enquête" sur la vie secrète des balances et sur ceux qui parlent au péril de leur vie. Maureen Kearney, elle, n’a rien d’un indic. Honorable syndicaliste, elle a défendu pendant des années les salariés d’Areva, le géant français du nucléaire.

Entrée dans l'entreprise pour enseigner l'anglais, au fil des années, Maureen Kearney est devenue une représentante importante de la CFDT, dont l'avis est écouté sur le dossier du nucléaire. Dans son carnet d'adresses, des personnalités politiques comme Bernard Cazeneuve ou Arnaud Montebourg.

La victime sur le banc des accusés

Jusqu’à ce jour maudit de décembre 2012 où elle aurait été violemment agressée chez elle au petit matin. Maureen est persuadée que c'est son travail de représentante syndicale qui a fait d'elle une cible. S’intéressait-elle de trop près aux contrats chinois qu’EDF et Areva négociaient avec Pékin ? A-t-elle été punie pour avoir trop parlé aux médias, aux élus politiques ?

Mais après quelques semaines d'enquête, la victime se retrouve sur le banc des accusés. La justice la soupçonne d'avoir elle-même mis en scène son agression. En 2017, elle est condamnée pour "dénonciation mensongère"... avant d'être relaxée en appel l'année suivante.  

Un portrait de Laure Pollez diffusé dans "Complément d'enquête" le 28 novembre 2019.  

Complément d\'enquête. Areva : la mystérieuse agression
Complément d'enquête. Areva : la mystérieuse agression (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)