Une PME victime d'une escroquerie

Un escroc s'est fait passer pour le PDG d'une PME dans les Deux-Sèvres et a pu s'emparer de plus d'1,5 million d'euros dans la trésorerie de l'entreprise.

FRANCE 2

On est plutôt habitué à voir ce genre d'arnaques dans les multinationales, mais cette fois, la victime est une PME. À Bressuire dans les Deux-Sèvres, le patron d'une petite entreprise a dû faire sa rentrée au tribunal de commerce : durant l'été, une de ces sociétés s'est fait ponctionner plus d'1,5 million d'euros de trésorerie par un escroc.

Usurpation d'identité

La société BRM, spécialisée dans l'aménagement de bibliothèques, est maintenant en cessation de paiement. Les 42 salariés sont sous le choc. "On a l'impression d'être dans un film", témoigne l'une d'eux au micro de France 2. L'arnaque s'est faite grâce à une usurpation d'identité : des mails ont été envoyés depuis l'adresse du PDG à la responsable financière, lui demandant d'effectuer d'importants virements bancaires. Sept transactions ont ainsi été faites vers l'Asie.

Les sommes versées étonnent certains employés. "On est dans une entreprise qui faisait des virements de maximum 150 000 euros, et là, c'est une succession de virements qui dépassent ces montants-là sans réaction réelle des banques", soulève un commercial.

Le JT
Les autres sujets du JT