Cet article date de plus de cinq ans.

"Air Cocaïne" : les deux pilotes placés en détention provisoire

Pascal Fauret et Bruno Odos ont été écroués en attendant d'être entendus par une juge d'instruction à Marseille.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pascal Fauret (G.) et Bruno Odos, lors de leur procès à Saint-Domingue (République dominicaine), le 27 mars 2013. (ERIKA SANTELICES / AFP)

Avant de s'expliquer, Bruno Odos et Pascal Fauret vont dormir en prison. Les deux pilotes français de l'affaire "Air Cocaïne" qui ont fui la semaine dernière la République dominicaine ont été placés en détention lundi 2 novembre, a indiqué le parquet de Lyon (Rhône), cité par l'agence Reuters. 

Plus tôt dans la journée, ils avaient été interpellés dans le Rhône et en Isère, avant d'être présentés l'un et l'autre à un juge des libertés et de la détention à Lyon et à Grenoble. Ils seront entendus prochainement par une juge d'instruction de Marseille.

"C'est pathétique"

Leurs avocats français ont dénoncé ces arrestations, alors que les deux hommes avaient dit se mettre à la disposition de la juge d'instruction marseillaise qui enquête depuis 2013 sur ce dossier. "On avait demandé qu'on nous convoque mais il a fallu que les mauvaises habitudes l'emportent. C'est pathétique", a ainsi déclaré sur i-Télé Eric Dupont-Moretti, l'un des avocats des pilotes.

"Je ne pensais pas qu'on allait avoir la police à la maison. Mon mari n'est pas un criminel, il attendait la convocation de la juge", a regretté sur la même chaîne Sabine Fauret, l'épouse d'un des deux pilotes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès "Air Cocaïne"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.