Cet article date de plus de sept ans.

Parricide du journaliste Mazières : le complice du fils condamné à 20 ans de prison

Le fils de la victime, âgé de 17 ans au moment des faits, a été condamné à 13 ans de réclusion pour complicité d'assassinat, bénéficiant de l'excuse de minorité. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le journaliste Bernard Mazières au Salon du livre Porte de Versailles le 23 mars 2007.  ( MAXPPP)

Après une semaine de procès à huis-clos, la cour d'assises des mineurs de Paris a condamné vendredi 6 septembre Dany M. à 20 ans de réclusion pour l'assassinat du journaliste politique Bernard Mazières en décembre 2010. Il a également écopé de huit ans de suivi socio-judiciaire.

Le fils de la victime, âgé de 17 ans au moment des faits, a été condamné à 13 ans de réclusion pour complicité d'assassinat, bénéficiant de l'excuse de minorité. L'accusation avait requis vendredi matin 20 ans de réclusion contre l'auteur direct du crime, qui était âgé de 25 ans au moment des faits, et 15 ans contre le fils de la victime. 

Agé de 60 ans, ancien journaliste au Parisien, Bernard Mazières avait été retrouvé mort le 24 décembre 2010 par sa femme de ménage à son domicile parisien, dans la chambre de son fils, qui vivait chez lui, les parents étant divorcés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.