Montpellier : René Galinier jugé pour avoir tiré sur deux jeunes cambrioleuses

Mercredi 1er juillet se tient le procès d'un homme de 78 ans à Montpellier. Il est poursuivi pour avoir tiré en 2010 sur deux jeunes cambrioleuses. Elles avaient été grièvement blessées.

Un retraité de 78 ans passe ce mercredi 1er juillet devant la cour d'assises de l'Hérault pour une double tentative d'homicide. Il y a cinq ans, René Galinier avait été réveillé pendant sa sieste par deux jeunes filles âgées de 18 et 11 ans qui avaient pénétré chez lui en forçant une fenêtre. Il avait pris son fusil de chasse et ouvert le feu. Marina et Selena sont aujourd'hui partie civile.

Grièvement blessées

Après avoir été entre la vie et la mort, elles conservent aujourd'hui de graves séquelles des blessures infligées. Ces deux jeunes femmes d'origine serbe, qui vivent en Italie, reconnaissent être entrées chez l'homme pour le voler. Pour l'accusation, René Galinier n'était pas en situation de légitime défense. Il n'aurait jamais du tirer sur les deux adolescentes.

René Galinier encourt jusqu'à 30 ans de prison, même si dans ce type d'affaires la justice accorde généralement des peines beaucoup plus modérées. Les jurés de la cour d'assises de l'Hérault rendront leur verdict vendredi prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le palais de justice de Perpignan (Pyrénées-Orientales).
Le palais de justice de Perpignan (Pyrénées-Orientales). ( MAXPPP)