Le député de Haute-Corse Paul Giacobbi condamné à trois ans de prison ferme pour détournement de fonds publics

Le tribunal correctionnel de Bastia a suivi, mercredi, les réquisitions du procureur dans le procès dit "des gîtes ruraux de Haute-Corse". Le député a aussi été condamné cinq ans d’inéligibilité et 100 000 euros d’amende.

Le député de Haute-Corse Paul Giacobbi a été condamné pour détournement de fonds publics. Ici, le 1er décembre 2016 à au tribunal de Bastia.
Le député de Haute-Corse Paul Giacobbi a été condamné pour détournement de fonds publics. Ici, le 1er décembre 2016 à au tribunal de Bastia. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le tribunal correctionnel de Bastia a condamné le député de Haute-Corse Paul Giacobbi à trois ans de prison ferme, 100 000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité, dans l'affaire dit des "gîtes ruraux", mercredi 25 janvier. Cette condamnation est conforme aux réquisitions du parquet, rapportent France Bleu RCFM et France 3 ViaStella.

L'ancien président du Conseil général de Haute-Corse était accusé d'avoir, pendant sa présidence, de 2007 à 2010, organisé le détournement de subventions du conseil général, destinées à l'origine à promouvoir le tourisme, et notamment les gîtes ruraux. Le préjudice est estimé à 500 000 euros, qui auraient bénéficié à une quinzaine de personnes. L'élu a toujours nié les faits.

Son avocat devrait faire appel

L'avocat de Paul Giacobbi s'est dit "déçu et surpris" de ce jugement et a estimé qu'il s'agissait d'une décision qui méritait "d'être critiquée devant une cour d'appel".

L'ancien directeur général des services de Paul Giacobbi, Thierry Gamba-Martini, écope, lui, de deux ans de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende.