L'ancien maire UDI de Paimpol mis en examen pour "viol aggravé"

Jean-Yves de Chaisemartin est placé "sous contrôle judiciaire strict". Selon le parquet, il s'agit de "faits commis le 5 novembre dernier" dans la "sphère privée".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Yves de Chaisemartin, alors maire de Paimpol (Côtes-d'Armor), pose dans la ville le 23 janvier 2019. (FRED TANNEAU / AFP)

L'ancien maire UDI de Paimpol (Côtes-d'Armor) et élu d'opposition Jean-Yves de Chaisemartin a été mis en examen et placé "sous contrôle judiciaire strict" pour "viol aggravé" vendredi 10 décembre, a annoncé à l'AFP le procureur de la République de Saint-Brieuc, Nicolas Heitz, confirmant une information de la presse régionale.

L'élu a été placé en garde à vue mercredi par les militaires de la compagnie de gendarmerie de Lannion. Les gendarmes étaient saisis d'une "enquête du chef de viol avec administration d'une substance à la victime, à son insu, pour altérer son discernement ou le contrôle de ses actes", a ajouté le procureur.

Des faits remontant au 5 novembre

A l'issue de sa garde à vue, Jean-Yves de Chaisemartin a été présenté au parquet de Saint-Brieuc vendredi matin et "une information judiciaire a été ouverte contre lui du chef de viol aggravé", précise le procureur. Selon le magistrat, il s'agit de "faits commis le 5 novembre dernier" dans "la sphère privée".

Candidat malheureux à sa réélection, Jean-Yves de Chaisemartin, 42 ans, maire de Paimpol de 2008 à 2020, avait été battu au premier tour par sa rivale socialiste Fanny Chappé en juin 2020. Il continue de siéger en tant qu'élu dans l'opposition.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.