Cet article date de plus de cinq ans.

Justice : deux gendarmes de l'Yonne poursuivis pour harcèlement sexuel au travail

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Justice : deux gendarmes de l'Yonne poursuivis pour harcèlement sexuel au travail
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Deux gendarmes gradés font face à la justice. Une plainte a été déposée contre eux par une collègue.

C'est un procès rare qui s'ouvre ce mardi 2 février. Il concerne une plainte pour harcèlement au sein de la gendarmerie de Joigny (Yonne). La plaignante âgée de 26 ans a tenu à être présente en uniforme pour l'ouverture du procès.

En octobre 2012, la jeune femme originaire de l'île de La Réunion a été mutée à Joigny. Elle a alors dû faire face aux plaisanteries douteuses de ses deux supérieurs. "C'était au quotidien des remarques telles que 'Les Réunionnaises, elles sont chaudes du c..., quand est-ce qu'on b...'", explique au micro de France 3 son avocate Elodie Maumont. Tout s'est passé dans le huis-clos de la brigade.

Plaisanteries ou harcèlement ?

Les deux gendarmes poursuivis reconnaissent des propos salaces, mais ils rejettent tout harcèlement. "Quelque chose dit sur le ton de la plaisanterie, sorti de son contexte, ça peut paraître extrêmement grossier, extrêmement cru", estime Véronique Costamagna, l'avocate d'un des gendarmes. La présidente du tribunal doit désormais déterminer s'il s'agissait de simples plaisanteries à connotations sexuelles ou si la limite du harcèlement a été franchie. Le jugement a été mis en délibéré.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.