Haute-Saône : deux mois de prison ferme pour un chaman péruvien qui transportait une plante interdite en France

Le tribunal correctionnel de Vesoul a condamné mercredi un chaman péruvien à deux mois de prison ferme et cinq ans d'interdiction de territoire. Il transportait 6 kg  d'ayahuasca, une plante interdite en France.

Du banisteriopsis, plante qui est utilisée dans la préparation de l\'ayahuasca. 
Du banisteriopsis, plante qui est utilisée dans la préparation de l'ayahuasca.  (R. KOENIG / BLICKWINKEL / MAXPPP)

Un chaman péruvien, qui transportait 6 kg d’ayahuasca, a été condamné par le tribunal correctionnel de Vesoul en Haute-Saône mercredi 2 mai à deux mois de prison ferme et cinq ans d’interdiction de territoire pour "importation illégale de plantes médicinales", rapporte France Bleu Besançon jeudi 3 mai. L’ayahuasca est utilisée notamment par des tribus indiennes d’Amazonie pour entrer en transe, mais la plante est interdite en France, car considérée comme dangereuse.

Placé en détention

Ce ressortissant sud-américain avait été arrêté à bord de son véhicule, par les douanes, en 2016, à Saint-Sauveur (Haute-Saône), alors qu’il se rendait dans les Vosges pour un séminaire de trois jours avec 26 participants. Le séminaire n’a jamais pu avoir lieu. Le chaman avait été placé en détention. Son avocat parisien envisage de faire appel.