Des amateurs de vin, victimes d'une vaste arnaque sur internet

Dans les rayons des arnaques, on pourrait parler de grand cru.

FRANCE 2

Un site de vente de vin en ligne a été condamné plus de 300 fois en justice. Il est aujourd'hui en liquidation judiciaire et les plaintes s'accumulent. Plus de 11 000 clients auraient été floués. Les deux jeunes patrons proposaient des millésimes qu'ils n'avaient pas encore achetés. Château Petrus, Meursault, Angélus... Ce passionné de vin cherche régulièrement les bonnes affaires pour compléter sa cave. Son astuce : acheter des vins en primeur, c'est-à-dire en avance, près de deux ans avant leur commercialisation.

40 millions d'euros perdus

Il y a dix ans, il a commandé pour plus de 10 000 euros de vins sur un site internet. Il n'a pas pu en boire encore une seule goutte.

11 000 clients comme lui se sont laissés enivrer par les affaires alléchantes du site 1855. Ils ont été floués pour un montant de près de 40 millions d'euros. Les dirigeants font l'objet d'une enquête pour pratique commerciale trompeuse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouteilles de vin, le 1er juin 2015, à Paris. 
Des bouteilles de vin, le 1er juin 2015, à Paris.  (CITIZENSIDE / AURELIEN MORISSARD / AFP)