Cet article date de plus de cinq ans.

Crash du 16 août 2005 : les familles comptent faire appel

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Crash du 16 août 2005 : les familles comptent faire appel
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le 16 août 2005 s'écrasait un vol charter de la West Caribbean au Venezuela. 10 ans après, l'association de familles de victimes compte faire appel.

Dimanche 16 août, cela fera 10 ans, jour pour jour, qu'un avion de la West Caribbean s'est écrasé peu après son décollage au Venezuela. Depuis, l'association des familles de victimes se bat pour que justice soit faite alors qu'un non-lieu vient tout juste d'être prononcé.

D'autres responsabilités

Le 16 août 2005, 152 Martiniquais rentrent d'une semaine de vacances au Panama. Ils ont embarqué en début de soirée sur un vol charter de la compagnie colombienne West Caribbean, direction Fort-de-France. La météo est très mauvaise. Le contact radio est rapidement perdu. L'avion s'écrase peu après au nord-ouest du Venezuela. Il n'y a aucun survivant.

Commence alors une enquête longue et difficile. Le dossier est complexe. Il s'articule entre la France, le Venezuela, mais aussi la Colombie et les États-Unis. En juin dernier, après une décennie de procédures, le parquet de Fort-de-France conclut à un non-lieu. Seule la responsabilité des pilotes est reconnue. L'avion a décroché et ils ont perdu le contrôle. L'association des familles de victimes estime que d'autres responsabilités sont à rechercher.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.