Affaire Omar Raddad : de nouvelles traces ADN

L'affaire Omar Raddad est relancée. La justice vient d'annoncer la découverte de traces ADN exploitables. Le point avec France 3.

FRANCE 3

Qui a tué Ghislaine Marchal ? La justice a annoncé jeudi 5 novembre avoir retrouvé des traces d'ADN exploitables. Ghislaine Marchal avait été retrouvée morte dans sa villa de Mougins (Alpes-Maritime) en 1991. C'est son jardinier Omar Raddad, un jeune Marocain, qui avait été accusé du meurtre de la riche héritière. Dans la cave, les enquêteurs avaient retrouvé cette inscription, écrite avec le sang de la victime, "Omar m'a tuer".

Des pièces à conviction réexaminées

Condamné à 18 ans de prison, Omar Raddad demande depuis sa sortie de prison la révision de son procès.

"Ce sont des recherches qui ont été faites vraiment sur les objets qui ont été au centre du procès de monsieur Raddad", commente le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre. Le procureur reste tout de même prudent, ces pièces ont été manipulées par de nombreuses personnes depuis le début de la procédure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Omar Raddad au ministère de la Justice, le 1er décembre 2008, pour réclamer une révision de sa condamnation.
Omar Raddad au ministère de la Justice, le 1er décembre 2008, pour réclamer une révision de sa condamnation. (MEHDI FEDOUACH / AFP)