Affaire Cahuzac : l'ancien ministre confie avoir peur d'aller en prison

Le procès en appel de l'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a débuté lundi 12 février. Retour sur cette première journée d'audience avec Clément Weill-Raynal.

France 3

Jérôme Cahuzac de retour devant les juges, plus d'un an après sa condamnation à trois ans de prison ferme pour ses comptes cachés à l'étranger. Pour ce premier jour de procès, il a été question de la raison de cet appel. "Dès le début de l'audience, le président du tribunal a demandé à Jérôme Cahuzac pourquoi il a fait appel de sa condamnation alors qu'il a reconnu les faits", rapporte Clément Weill-Raynal. 

Jérôme Cahuzac espère une peine moins sévère

L'ancien ministre fend alors l'armure. Sa réponse est directe : "Je fais appel parce que je ne veux pas que ma mère ni mes enfants ne me voient aller en prison. Je fais appel parce que j'ai un sentiment banal : j'ai peur", raconte le journaliste. Jérôme Cahuzac demeure lucide, il ne demande pas sa relaxe. Il espère juste une sanction moins sévère qui lui permette de ne pas aller en prison. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 15 septembre 2016 au palais de justice de Paris.
L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 15 septembre 2016 au palais de justice de Paris. (TRISTAN REYNAUD/SIPA)