Tronc humain retrouvé à Paris : une dizaine d'interpellations

Des ouvriers travaillant sur un chantier parisien avaient retrouvé, à la fin septembre 2013, dans une gaine électrique le cadavre mutilé d'une jeune journaliste.

Vue de l\'hôpital Bichat, à Paris.
Vue de l'hôpital Bichat, à Paris. (MAXPPP)

Une dizaine de personnes ont été interpellées dans l'enquête sur le meurtre d'une journaliste, dont le corps avait été retrouvé mutilé il y a un an à Paris, indique jeudi 25 septembre une source proche de l'enquête.

Un cadavre découvert dans une gaine électrique

Les personnes interpellées ont toutes été placées en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne. A la fin septembre 2013, des ouvriers travaillant sur un chantier près de l'hôpital Bichat, dans le 18e arrondissement de Paris, avaient retrouvé dans une gaine électrique le cadavre de cette jeune femme, mutilé au niveau des jambes.

Quatre personnes avaient déjà été placées en garde à vue en octobre 2013. Mais elles avaient été relâchées deux jours plus tard sans qu'aucune charge n'ait été retenue à leur encontre. Quelques mois plus tard, en mars 2014, trois personnes avaient également été arrêtées et mises en examen, mais pour une affaire périphérique au meurtre : le recel du portable de la victime.