Paris suspects : Nikola Karabatic condamné à 10 000 euros d'amende pour escroquerie

Son frère Luka Karabatic a, lui, été condamné à verser une amende de 15 000 euros, vendredi. 

Le handballeur français Nikola Karabatic à la sortie de la salle d\'audience au palais de justice de Montpellier (Hérault), le 25 juin 2015.
Le handballeur français Nikola Karabatic à la sortie de la salle d'audience au palais de justice de Montpellier (Hérault), le 25 juin 2015. (PASCAL GUYOT / AFP)

Le handballeur français Nikola Karabatic a été condamné à 10 000 euros d'amende, vendredi 10 juillet, dans le procès des paris suspects en marge de la rencontre entre Cesson et Montpellier en 2012. Pour son frère Luka, l'amende s'élève à 15 000 euros, indique L'Equipe

Les seize mis en examen, dont sept joueurs Montpellier, ont été reconnus coupables mais aucune peine de prison avec sursis n'a été retenue contre eux. Les compagnes des frères Karabatic, Géraldine Pillet et Jennifer Priez, ont toutes deux été condamnées à 10 000 euros d'amende, d'après un journaliste de Midi Libre présent sur place. 

"Une tricherie en équipe"

En plus des amendes, les sommes gagnées par les joueurs doivent être remboursées à la Français des Jeux. Les prévenus sont accusés d'avoir misé 102 000 euros chez 15 détaillants en moins de 50 minutes. Les joueurs sont, eux, soupçonnés de complicité pour avoir levé le pied intentionnellement au cours du match de première division de handball face à Cesson pour influer sur le score.

Dans son réquisitoire, le procureur Patrick Desjardins avait dénoncé une "tricherie en équipe". Il avait réclamé des peines d'amendes comprises entre 7 500 et 80 000 euros, ainsi que des peines de prison avec sursis allant de trois à six mois contre les 16 prévenus.