Paris suspects dans le hand : le parquet demande le renvoi en correctionnelle des 17 mis en examen, dont Karabatic

L'affaire remonte à un match suspect entre Montpellier et Rennes, disputé le 12 mai 2012.

Le handballeur Nikola Karabatic, durant un match amical entre la France et la Macédoine, à Nantes (Loire-Atlantique), le 10 janvier 2015.
Le handballeur Nikola Karabatic, durant un match amical entre la France et la Macédoine, à Nantes (Loire-Atlantique), le 10 janvier 2015. (EDDY LEMAISTRE / 2PIX-EL / AFP)

L'affaire des paris suspects dans le handball rebondit. Le parquet de Montpellier (Hérault) a requis le renvoi en correctionnelle du sportif Nikola Karabatic et des 16 autres personnes mises en examen dans ce dossier, annonce une source judiciaire à l'AFP, vendredi 6 février.

Un match litigieux en mai 2012

Les demandes de renvoi en correctionnelle portent sur des faits d'escroquerie ou de complicité d'escroquerie dans cette affaire de paris litigieux qui porte sur le résultat à la mi-temps du match Cesson-Montpellier pour un montant de paris de quelque 80 000 euros, indique la même source.

Lors de cette rencontre, disputée le 12 mai 2012,  certains des suspects auraient parié des sommes inhabituellement importantes. C'est ce comportement qui laisse supposer à la Française des Jeux et à la police que le résultat du match ou son déroulement pourrait être entaché d'irrégularités.

Parmi les joueurs dont le renvoi a été requis, Nikola Karabatic (Barcelone), Luka Karabatic (Aix) et Samuel Honrubia (PSG) ont quitté le club de Montpellier, tout comme Mladen Bojinovic (PSG), Primoz Prost (Göppingen) ou encore Mickaël Robin (Cesson). Seuls Dragan Gajic et Issem Tej, eux aussi mis en cause, évoluent toujours dans le club du sud de la France. Les autres mis en examen sont des proches des joueurs, comme Géraldine Pillet et Jenifer Priez, les compagnes des frères Karabatic, et du club, qui est quant à lui partie civile.

Quelques jours après le sacre des Bleus

Cette annonce intervient quelques jours seulement après le nouveau sacre des handballeurs français, avec un cinquième titre mondial pour les Bleus. Nikola Karabatic et ses coéquipiers sont venus à bout du Qatar sur le score de 25 à 22.