La France remporte le Mondial de handball pour la cinquième fois de son histoire, face au Qatar (25 - 22)

En finale, les "Experts" se sont imposés face à un adversaire qui leur a donné du fil à retordre. 

La France a battu le Qatar, à Doha, 25 à 22, en finale du Mondial de handball, dimanche 1er février 2015. 
La France a battu le Qatar, à Doha, 25 à 22, en finale du Mondial de handball, dimanche 1er février 2015.  (MARWAN NAAMANI / AFP)

Ils décrochent une cinquième étoile. Les Bleus ont remporté la Coupe du monde de handball dimanche 1er février, en battant le Qatar à domicile, à Doha (25 - 22). Les hommes de Claude Onesta se sont battus tout le match contre une équipe Qatarie particulièrement offensive. 

Avant le début de la compétition, l'entraîneur des "Experts" avait déclaré craindre, à juste titre, le génie de son homologue espagnol Valero Rivera. Avec un Nikola Karabatic impeccable, les Bleus ont bien débuté en créant des brèches dans la défense des Qataris. Mais le gardien bosnien Danijel Saric les a mis en échec plusieurs fois et a permis au Qatar de mieux finir ces trente premières minutes (11-14, 30e).

Les Qataris ont attaqué très fort en seconde période pour revenir tout près (17-18, 40e). Mais comme contre l'Espagne, les Bleus ont toujours réussi à conserver une maigre avance (21-19, 48e). C'est finalement un dernier arrêt de Thierry Omeyer, leur gardien fétiche, moins en vue dans cette finale, mais exceptionnel sur ce tournoi, qui leur a offert leur cinquième étoile. Les champions, qui seront reçus mardi à l'Elysée, ont fêté cette nouvelle victoire avec un selfie. 

 

Un exploit inédit 

Pour la deuxième fois de son histoire, la France détient simultanément les trois titres majeurs (olympique, mondial et européen), ce qu'aucun autre pays n'a su faire, ne serait-ce qu'une seule fois. Aussitôt, le président de la République, François Hollande, les a félicité sur Twitter. La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, à quant à elle salué les professeurs d'EPS qui pratiquent ce sport

Ce nouveau sacre la qualifie également d'office pour les Jeux olympiques 2016 à Rio, où elle visera un triplé là encore jamais réalisé.