"Je suis en colère et affolée" : aux Lilas, les parents d'élèves sont inquiets après la mort d'un adolescent dans une rixe

Après la mort d'un adolescent vendredi devant son lycée, des jeunes et des parents s'inquiètent à cause des affrontements entre bandes rivales.  

Les abords du collège Pierre et Marie Curie, aux Lilas en Seine-Saint-Denis, où un adolescent a été poignardé à mort vendredi 4 octobre 2019.
Les abords du collège Pierre et Marie Curie, aux Lilas en Seine-Saint-Denis, où un adolescent a été poignardé à mort vendredi 4 octobre 2019. (HAJERA MOHAMMAD / FRANCE-BLEU PARIS)

"On est un peu habitué, c'était déjà arrivé l'an dernier", raconte une élève de 3e des Lilas. À la sortie de l'établissement où un lycéen de 15 ans a succombé à des coups de couteau vendredi 4 octobre alors qu'il tentait de s'interposer dans une altercation, les jeunes ont la mine fermée. Il s'agit du deuxième adolescent tué dans une rixe depuis l'an dernier aux Lilas. "On est quand même choqué, poursuit cette jeune femme. Je ne suis pas mêlée à ça donc je n'ai pas peur". 

"On va avoir encore plus peur"

Ce nouvel épisode dans les affrontements entre jeunes de quartiers rivaux exaspère au contraire de nombreux parents et grands-parents. C'est le cas d'Yvette venue chercher sa petite-fille en urgence à l'école. "Je suis en colère et je suis affolée. Ça devrait être plus gardé, c'est tout, mais maintenant on va avoir encore plus peur", dit-elle. 

Pour le moment, les causes de la rixe restent à préciser mais elle s'inscrit dans une série d'affrontements entre bandes sur fond de rivalités territoriales. "C'est une logique débile, tranche Daniel Guiraud, le maire PS des Lilas. La seule question aujourd'hui, c'est que met-on en oeuvre tous ensemble pour faire en sorte que ça ne se reproduise plus jamais".  Selon l'élu, cela passe notamment par la prise de conscience par ces jeunes que ces actes sont suivis de sanctions judiciaires. Il plaide également pour un soutien aux familles débordées par leurs adolescents.

Aux Lilas, les parents d'élèves sont inquiets après la mort d'un adolescent dans une rixe - Le reportage de Jérôme Jadot
--'--
--'--